Festival FILMAR en América latina 2018

20ème édition du 17 au 25 novembre 2018

Le Festival FILMAR en América Latina est l’unique festival franco-suisse entièrement consacré au cinéma d’Amérique Latine qui, depuis 20 ans, ouvre une fenêtre sur la cinématographie de ce continent en nous plongeant dans sa diversité culturelle, son histoire et sa société actuelle.

La 20ème édition se déroule cette année du 16 novembre au 2 décembre 2018 à Genève, Carouge, Versoix et dans les villes françaises d’Annemasse, St-Julien-en-Genevois et Gex.

A Ferney-Voltaire, le festival est organisé par l’association «Encuentro de Dos mundos», en collaboration avec l’association culturelle «Cinémas des Trois Mondes» de Genève, le Cinéma Voltaire et le soutien de la Mairie de Ferney-Voltaire. 

Cette année, le festival vous propose d’explorer différents genres et de découvrir des films abordant, entre autres, les thématiques des peuples autochtones, des minorités, des villes et leurs problématiques, des droits de l’homme, des questions de genre et de l’environnement.

E2M est fière d’avoir contribué à la naissance du festival «FILMAR en América Latina» en 1998, lors des projections aux Scala et à l’Alhambra. Ces événements ont marqué le début d’une collaboration fructueuse, à l’origine avec le ciné-club de l’IUED, puis avec l’association Cinéma des Trois Mondes, dans la diffusion du cinéma latino-américain.

Pendant 9 jours, les habitants de tous les âges de Ferney-Voltaires et des alentours pourrons découvrir 17 films sélectionnés: fictions, documentaires, films d’animation et 2 séries de courts-métrages dans le cadre du programme FILMARcito. 9 pays d’Amérique latine seront représentés : Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Cuba, Equateur, Mexique, Paraguay et Pérou. 

 

Programme 2018 (télécharger)

 

Présentation du Festival FILMAR à Ferney-Voltaire

Mercredi 14 novembre à 19h

Frida à table de Cathy Stalder 

au Théâtre La Comédie de Ferney, 33 Grand’Rue, Ferney-Voltaire 

Présentation du festival suivi du spectacle «Frida à table» de Cathy Stalder accompagnée par le Trio Saudade, et d’un verre de l’amitié offert par la Mairie de Ferney-Voltaire.

Entrée gratuite / Salle en capacité réduite. Réservation conseillée par mail a: e2msecretariat@gmail.com 

 

La Carpa Latina

Un moment de convivialité et de découverte gastronomique propice aux débats thématiques, différents chaque soir.

Au programme : des rencontres conviviales et cosmopolites dans un lieu d’échanges animé et chaleureux, avec dégustation de spécialités gastronomiques faites maison.

Pour célébrer les 20 ans du Festival, nous vous invitons à 

Fête dansante
le samedi 17 novembre

après la séance d’ouverture, toujours sous la Carpa Latina. Pas de dress code requis:
nous vous conseillons juste de porter des chaussures confortables
et de venir plein d’énergie !

 

Séances au Cinéma Voltaire

Ouverture officielle du Festival à Ferney-Voltaire

Soirée paraguayenne 

Samedi 17 novembre à 19h

Les héritières / Las herederas     Avant-première 

Marcelo Martinessi, Paraguay/Allemagne/Brésil/Uruguay/Norvège/France, 2018, fiction, 95’, vo st fr 

Trailer

Chela (Ana Brun) et Chiquita (Margarita Irún), deux femmes bourgeoises du Paraguay, vivent ensemble depuis plus de 30 ans. Leur situation financière se détériore, Chiquita se retrouve en prison pour fraude et dettes. Chela décide alors de devenir chauffeur de taxi et fait des nouvelles rencontres qui vont provoquer de grands changements personnels.

L’Ours d’argent de la meilleure actrice a été décerné à Ana Brun à la Berlinale de 2018.

 

 

Séance spéciale dans le cadre du programme FILMARcito

Dimanche 18 novembre à 11h 

Ciné-musique (dès 6 ans)     Avant-première 

9 cinéastes, 2006/2017, Argentine/Brésil/Vénézuela, 50’, s.p.

Trailer

Série de courts-métrages avec médiation musicale live.

Une série de courts-métrages rythmés et colorés accompagnée par MOJANA pour une séance active et ludique spécialement dédiée à la musique et aux sons.

Susurros de un color | C. Laguinge, J. Minoli, J. Simeoni, Argentine, 2017, 1’

O fim da fila | Wiliam Figueiredo Côgo, Brésil, 2016, 3’

Sabana | Maria Rosales, Vincenzo Imbimbo, Vénézuela, 2016, 4’

Tierra sin mal | Katalin Egely, Argentine, 2017, 4’

Gurium | Ana Gomes, Argentine, 2015, 3’30

Tyger | Guilherme Marcondes, Brésil, 2006, 4’30

Respira | Irene Lasivita, Argentine, 2017, 4’

Pour plus d’information, voir programme FILMARcito : www.filmaramlat.ch/filmarcito-2018

 

 

Soirée pérouvienne

Dimanche 18 novembre à 18h25

Fausta / La teta asustada     dédié aux 20 ans de FILMAR

Claudia Llosa, Pérou, 2009, fiction, 98’, vo st fr

Trailer

À la mort de sa mère, Fausta doit affronter seule les peurs qui lui ont été léguées d’un passé de guerre civile dans les Andes. Elle doit trouver de l’argent permettant de payer le voyage et le cercueil pour enterrer sa mère dans son village, car son oncle ne veut pas d’un cadavre dans la maison alors que sa fille est sur le point de se marier. Une parabole émouvante, d’une grande finesse.

Dimanche 18 novembre à 21h (en présence du réalisateur)

Mon père / Retablo     Avant-première 

Alvaro Delgado-Aparicio L., Pérou/Allemagne/Norvège, 2017, fiction, 101’, vo st angl / fr

Trailer

Récompensé par un Teddy Award à la Berlinale de 2018, ce film évoque avec beauté et couleur la vie d’une famille vivant dans un village en montagne péruvienne. Noé, un artisan reconnu, enseigne à son fils Segundo, un garçon de 14 ans, à faire les retablos (crèches décoratives) vendues à l’église ou à des familles aisées. Segundo découvre alors une facette de son père qui fera basculer leurs vies.

 

 

Lundi 19 novembre à 18h30

Central do Brasil     dédié aux 20 ans de FILMAR

Walter Salles, Brésil/France,1998, fiction, 113’, vo st fr, copie restaurée

Trailer

Dora, ex-institutrice, gagne sa vie en écrivant des lettres pour les migrants illettrés à la gare centrale de Rio. Ana et son jeune fils Josué font appel à ses services pour retrouver le père de Josué. Quand sa mère meurt renversée par un bus, Josué demande à nouveau à Dora de l’aider à retrouver son père. D’abord insensible, Dora finit par accepter de l’aider.

Ours d’or au festival de Berlin en 1998.

 

Séance en collaboration avec la Section espagnole
du Lycée International de Ferney-Voltaire et APASE

Mardi 20 novembre à 14h

Mala Junta

Claudia Huaiquimilla, Chili, 2016, fiction, 89’, vo st fr

Trailer

C’est le délit de trop pour Tano. Le jeune de 15 ans est envoyé chez son père, dans la campagne chilienne. Il y fait la connaissance de Cheo, un ado indigène avec lequel il se liera d’amitié. Au contact l’un de l’autre, ils dépasseront leurs peurs et leurs frustrations et s’ouvriront au monde. Avec des thèmes forts tels que l’adolescence, le combat des indigènes Mapuches et l’éducation, ce film frappe fort.

Prix Opera Prima FILMAR 2017.

 

 

Soirée chilienne

Mardi 20 novembre à 18h30

Les versets de l’oubli / Los versos del olvido

Alireza Khatami, Chili/France/Allemagne/Pays-Bas, 2018, fiction, 92’, vo st fr

Trailer

Un gardien de morgue âgé se fait déranger dans sa routine par l’arrivée des milices sur son cimetière. Ils y entreposent ponctuellement les victimes d’un mouvement de contestation. Le gardien y retrouve le corps d’une jeune inconnue et se donne comme mission de lui organiser des funérailles dignes. Une interprétation réussie d’Antigone racontée avec humour et une touche de réalisme magique.

Mardi 20 novembre à 20h45

Robar a Rodin     Avant-première 

Cristóbal Valenzuela Berríos, Chili/France, 2017, doc, 80’, vo st fr

Trailer

« La perte rend à la mémoire ce qui n’est pas là ». Mai 2005. Le Musée national des Beaux-Arts à Santiago et Le Torse d’Adèle de Rodin en première historique au Chili. Jusque là, une idylle calme et modeste. Puis, la disparition, la panique et le stress successifs et, enfin, la miraculeuse restitution. Récit d’un vol, ce documentaire est en réalité une véritable réflexion sur la valeur de l’art dans la société contemporaine. À voir absolument.

 

 

Soirée équatorienne / cubaine

Séance en collaboration avec le «Festival du Film Vert»
et Eco Pratique

Mercredi 21 novembre à 18h45

Hacer mucho con poco     Avant-première 

Katerina Kliwadenko, Mario Novas, Equateur/Espagne, 2017, doc, 86’, vo st fr

Trailer

Ce documentaire très esthétique présente l’architecture équatorienne contemporaine, celle d’après la crise. Au gré d’un parcours d’œuvres récentes, une nouvelle génération se dessine. Des architectes débrouillards, manches retroussées, désireux d’exploiter les matériaux bon marché existants, tout en exaltant le savoir-faire artisanal local. La naissance d’un nouveau paradigme qui se lance le défi de « faire beaucoup avec peu ».

Mercredi 21 novembre à 20h55

Candelaria

Jhonny Hendrix Hinestroza, Cuba/Colombie/Argentine/Allemagne/ Norvège, 2017, fiction, 87’, vo st fr 

Trailer

Victor Hugo et Candelaria ont 70 ans passés. Lui, traîne son emphysème dans une fabrique de cigares où il lit la presse gouvernementale à ses jeunes collègues. Elle, est lingère dans un de ces grands hôtels qui commencent à accueillir un tourisme de masse pendant « la période spéciale » à Cuba, et, parfois, chanteuse dans une boîte de nuit. Ces vieux amants résistent avec passion à la pénurie et l’approche de la fin.

 

 

Soirée méxicaine

Séance en collaboration avec le «Club del Libro
de las Naciones Unidas de Ginebra»

Jeudi 22 novembre à 18h45

Los adioses 

Natalia Beristáin, Mexique, 2017, fiction, 85’, vo st fr

Trailer

Rosario Castellanos (1926-1974), étudiante en philosophie au Mexique, a trois passions : la lecture de grands auteurs, l’écriture et Ricardo. Très jeune, elle voit ses écrits publiés, notamment sur la condition féminine, dans les années 1950. Mais elle fait face, au quotidien, à une société machiste et aux trahisons de Ricardo, devenu son mari et père de son fils. Sensible, cultivée, pugnace, Rosario Castellanos deviendra un des plus célèbres écrivains mexicains.

Jeudi 22 novembre à 21h

Cassandro, the exótico!     Avant-première

Marie Losier, Mexique/France, 2018, doc, 73’, vo st fr

Trailer 

Cassandro brille depuis près de 30 ans sur les rings de lucha libre, le catch mexicain. Figure emblématique des Exóticos, des catcheurs ouvertement homosexuels, le corps brisé mais le brushing toujours impeccable, Cassandro s’apprête à raccrocher paillettes et faux-cils. Après des années à combattre des adversaires masqués, ce sont ses démons qu’il va devoir affronter. Un documentaire émouvant au personnage très attachant.

 

 

Soirée brésilienne

Vendredi 23 novembre à 18h45

Baronesa     Avant-première 

Juliana Antunes, Brésil, 2017, doc, 70’, vo st fr

Trailer

Le quotidien de Andreia et Leid, vivant dans une favela à Belo Horizonte, oscille entre tristesses, intimité et violence. Alors que des tirs nous renseignent qu’une guerre éclate entre gangs rivaux, les deux femmes rêvent de partir dans un endroit plus sûr. Pour son premier film, la jeune réalisatrice brésilienne Juliana Antunes a su poser un regard pertinent et subtil sur la dure réalité des favelas au Brésil.

Vendredi 23 novembre à 20h45

Pendular     Avant-première 

Julia Murat, Brésil/Argentine/France, 2017, fiction, 105’, vo st fr

Trailer 

Un couple d’artistes, lui plasticien, elle danseuse, s’installe dans un loft qui leur sert également d’atelier. Bien délimités au départ, leur travail et leur vie de couple finissent par s’entremêler jusqu’à se fondre. Oscillant entre vie privée et travail artistique, Pendular se veut le récit d’une relation amoureuse vue à travers le prisme de la créativité artistique.

 

 

Soirée colombienne

Samedi 24 novembre à 18h45

Domingo

Felipe Barbosa, Clara Linhart, Brésil, 2018, fiction, 88’, vo st fr

Trailer

Séisme politique le 1er janvier 2003, jour de l’investiture du président Lula au Brésil. Dans sa maison de campagne, Laura, matriarche d’une famille bourgeoise, accueille les siens pour un repas dominical. Mais, comme en écho de l’arrivée au pouvoir de l’ancien syndicaliste, tout se dérègle dans la propriété qui se délabre : les domestiques renâclent alors que les névroses et secrets de trois générations menacent de tout emporter.

Samedi 24 novembre à 21h

Jericó, el infinito vuelo de los días

Catalina Mesa, Colombie, 2016, doc, 78’, vo st fr

Trailer

Jamais personne n’achèvera le livre de la vie. Cette phrase, murmurée par une des protagonistes, résume ce documentaire pétillant. La magnifique ville de Jericó recueille les récits de vieilles dames. Elles se confient sur leurs histoires de famille, leurs amours, leurs espoirs, leurs joies et leurs peines. Une merveille de film d’une rafraîchissante mélancolie dans un décor édénique.

Prix du public FILMAR 2017.

 

 

Séance spéciale dans le cadre du programme FILMARcito

Dimanche 25 novembre à 11h 

Au boulot! (dès 8 ans)     Avant-première 

5 cinéastes, 2011/2017, Argentine/Brésil/Guatemala/Pérou, 51’ vf ou s.p.

Trailer

Série de courts-métrages autour de la thématique du travail.

Qu’est-ce que tu veux faire quand seras grand ? C’est quoi le travail ?

Ces petits films venus des quatre coins d’Amérique latine proposent une vision isolite de cet univers mystérieux où l’argent se mêle aux rêves.

Plantae | Gilherme Gher, Brésil, 2017, 10’

Los hijos del Aylu | Mario Torrecillas, Natalia Pérez Ramos, Perou/Espagne, 2013, 11’

Médico de monstro | Gustavo Teixeira, Brésil, 2017, 11’

Cuando sea grande | Jayro Bustamante, Guatemala, 2011, 13’

Luminaris | Juan Pablo Zaramella, Argentina, 2011, 6’

 

 

Séance pour les familles

Dimanche 25 novembre à 13h30

Pachamama (dès 6 ans)     Avant-première 

Juan Antin, Argentine/France/Luxembourg/Canadá, 2018, 80’, vo st fr

Trailer

Dans son village de la Cordillère des Andes, Tepulpaï rêve de devenir chaman. Il affrontera tous les dangers avant d’arriver à Cuzco, sur les traces de l’Inca. Il ne manque rien dans ce film d’animation qui plaira aux petits comme aux grands : bêtes sauvages, cavernes insondables et conquistadores cupides. Un parcours initiatique coloré dans la cosmologie andine présenté ici en avant-première.

 

 

Séance de clôture

Soirée argentine 

Dimanche 25 novembre à 19h 

Nobody’s watching / Nadie nos mira

Julia Solomonoff, Argentine/Colombie/Brésil, 2017, fiction, 102’, vo st fr

Trailer

Nico, acteur à succès dans son pays d’origine, galère à se faire une place dans la bouillonnante New York. Contraint de faire du baby-sitting pour surnager, le comédien enchaîne castings et désillusions. Un jour, son ex-producteur et néanmoins amant lui rend une visite surprise. Cette dernière confrontera Nico aux véritables raisons de son exil. Un film bouleversant sur l’identité masculine, la précarité et le déracinement.

 

 

Tarifs du festival au Cinéma Voltaire

77 Centre Commercial Poterie – Tél : 04 50 40 84 86

Réservez vos places en ligne : www.cinema-voltaire.net

  • Membres d’Encuentro de Dos Mundos : 6 € sur présentation de la carte de membre.
  • Membres des associations partenaires du festival : 6 € sur présentation de la carte de membre.
  • Abonnements FILMAR Genève : 3,50 € sur présentation de la carte d’abonnement.
  • Tarif normal : 8.8 €

Pour tarif réduit et abonnements, suivez le lien : http://www.cinema-voltaire.net/tarifs.php

 

 

 

Les commentaires sont fermés.